Le filet américain

Il est un incontournable de nos tables, brasseries et sandwiches : le filet américain ! Fait maison, préparé minute ou acheté tout prêt, il a une place d’honneur dans notre cuisine belge. On se devait de lui consacrer un article sur notre blog vintage.

Appellation belge du « tartare », le « filet à l’américaine » serait le nom que l’on donnait au steak haché cru et préparé au début du XXe siècle. Transformé en « tartare » en France, il est resté « filet américain » chez nous. Autre hypothèse : le cuisinier Joseph Niels s’en déclare l’inventeur dans son restaurant bruxellois « Le Canterbury » en 1926. Si vous voulez en savoir plus, un site lui est dédié

http://niels1926.be/la-recette/

Notre filet américain préparé maison
Les ingrédients du filet américain
Le Tabasco et la Worcestershire sauce

Alors, revenons à la recette de notre filet américain ! Choisissez avant tout de la viande de bœuf bien fraîche du jour et hachée par vous ou votre boucher. Ajoutez-y un assaisonnement de poivre et de sel, un jaune d’œuf bien frais et la liste d’ingrédients que voici : oignon haché plus ou moins finement selon vos goûts, petits cornichons au vinaigre coupés en morceaux, beaucoup de mayonnaise et ZE ingrédient indispensable : la Worcestershire sauce (j’ai l’impression que seuls les Britanniques et les Belges sont capables d’en prononcer le nom).

A votre convenance, ajoutez du Tabasco et des câpres. Pour une version sucrée/salée, vous pouvez opter pour des cornichons aigres-doux, des betteraves crues ou du piccalilli.

Bon, parce que c’est vous, je vous révèle l’ingrédient maison : une bonne petite cuillerée de moutarde à ajouter à la mayonnaise.

Bon appétit !

Murielle Lenglez


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *